Salades de Femmes

 
 

« Chère femme de chambre, 
Je vous prie de ne plus déposer les petites savonnettes de l'hôtel dans ma salle de bains, car j'ai apporté mon propre Palmolive familial. Pourriez-vous enlever les six savonnettes qui sont sur l'étagère et les trois qui sont dans le porte savon? Elles m'encombrent. Merci. (signé : S. Berman) 

Chère chambre 635,
Je ne suis pas votre femme de chambre habituelle. Elle sera de retour demain, jeudi, après son jour de congé. J'ai enlevé les trois savonnettes du porte-savon, comme vous l'avez demandé. J'ai enlevé les six savonnettes de l'étagère pour qu'elles ne vous gênent plus, et je les ai mises sur le distributeur de Kleenex, au cas où vous changeriez d'avis. II ne reste que trois savonnettes que j'ai déposées aujourd'hui, qui sentent mes instructions de déposer trois savonnettes par jour. J'espère que cela vous conviendra. (signé: Kathy, femme de chambre de relève)


Chère femme de chambre,
J'espère que vous êtes ma femme de chambre habituelle. Apparemment Kathy ne vous a rien dit au sujet de mon message concernant les savonnettes. En rentrant hier soir j'ai vu que vous aviez déposé trois petits Camay sur mon étagère. Je vais séjourner à l'hotel pendant deux semaines et j'ai apporté mon Palmolive familial, je n'aurai donc pas besoin des six Camay qui sont sur l'étagère. Ces savonnettes m'encombrent quand je me rase ou me brosse les dents. Pourriez-vous les enlever? (S. Berman) »

Extrait dune correspondance publiée dans le « London Sunday ». 


LES CRÉATEURSTECHNICIENS AUTRES

Concept et chorégraphie TANIA DE PAOLA

Oeil extérieur JEAN-GABRIEL CHOBAZ

Décors  TANIA DE PAOLA et JEAN GABRIEL CHOBAZ

Son et lumière GEORGE BELL

Avec

KHANI HAMDAOUI

STEEVE DE PAZ

JEAN GABRIEL CHOBAZ

TANIA DE PAOLA