Kyriadie

 
 

L’intention est de plonger dans le monde énigmatique qu’est la mort. Non pas la mort noirâtre, froide et effrayante, mais celle qui questionne et qui intrigue, attire, enivre. Celle dans laquelle on pourrait voir apparaître un petit ange rieur, ou bien entendre une musique envoûtante ou encore celle que j’ai envie « d’imaginer ». 

Pour moi, s’il y avait une ville ou une planète dans laquelle les âmes s’installeraient après avoir laissé leur manteau physique, elle s’appellerait « Kyriadie ». Un monde de l’invisible, d’une blanche légèreté. Un monde volant entre une représentation esthétique et fantastique figuré par un espace scénique dans lequel sont installés les deux musiciens et la pureté de la simplicité reproduite par une projection vidéo de, par exemple, un cheval blanc, l’eau, des nuages, etc. 

Je me laisse croire que la mort est un simple passage vers autre chose, une porte sur une autre sphère. Et cet autre temps c’est « Kyriadie ».

Kyriadie est tiré du nom « Kyrie », qui sont les coeurs que l’on entend dans les églises, plus particulièrement dans les requiems. 

Le mouvement a la capacité de pointer et de faire jaillir le sentiment sans qu’on lui donne une intention directe. Je ne veux pas prôner une croyance. Je veux faire voler l’imagination du public, le temps d’un spectacle se déroulant dans un monde beau et poétique. 

C’est exactement pour cette raison que je vais utiliser, en plus de la chorégraphie, de l’acrobatie sur corde (voile) et de la musique (piano et violon en direct). 

Certains poèmes de William Blake qui traduisent avec justesse les mots que j’ai envie de faire vivre ici : « Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme comme elle est, infinie. »


LES CRÉATEURS, TECHNICIENS AUTRES

Chorégraphie, mise en scène et scénographie TANIA DE PAOLA

Co-mise en scène et éléments dramaturgiques DOMINIQUE BOURQUIN

Création musicale OLIVIER COURSIER du groupe « Aaron »

Violon électronique, arr. PATRICIA BOSSHARD

Piano, arr. GERARD MASSINI

Danseurs, Comédiens

SAPHORINE PETERMANN

TANIA DE PAOLA

DAYVA

STEPHANE RENTZNIK

JEAN- GABRIEL CHOBAZ

Lumières et direction technique DOMINIQUE DARDANT

Vidéos et photos RINALDO MARASCO et JEROME PIGUET - RJ41

Sonorisation JEREMIE RODESCHINI

Construction des décors GAZUS GAGNEBIN - ATELIER ARRIÈRE SCÈNE

Peinture du décor JEAN-BLAISE GUYOT

Costumes JEAN-GABRIEL CHOBAZ

Technique de vol JEAN-CLAUDE BLASER

Maquillages NATHALIE MOUCHNINO

Graphisme THIERRY « ORANG COKLAT »

Extraits de textes de WILLIAM BLAKE « LE MARIAGE DU CIEL ET DE L'ENFER » et « ÉCRITS PROPHÈTIQUES »