Dans le Jardin de la Grosse Dame

 
 
 

Les circonstances très étranges de la commande du Requiem, la présence d'un messager qu'on croirait venu de l'au-delà, confèrent à cet épisode de la vie de Mozart un caractère singulièrement dramatique, que nous savons inéluctable, tandis que se libère, une dernière fois, en une des musiques les plus prenantes qui soient, le meilleur de ses forces créatrices.

Le parti-pris est ici délibéré: Tania de Paola mêle volontairement cette musique du paroxysme aux visions extrêmes, entre grotesque et dérisoire, qu'im­posent les personnages de Botéro. II en résulte un spectacle riche de contrastes et d'oppositions, manière de danse de la vie et de la mort, a l'image de nos propres passions. 


LES CRÉATEURS, TECHNICIENS AUTRES

Scénographie THIERRY FAVRET

Sculpture des corps CHRISTIAN PROBST

Assistante sculpture NATHALIE MOUCHNINO

Costumes MADELINE GOLAY

Maquillage NATHALIE MOUCHNINO

Créations des perruques VICTOR SANCHEZ

Son FRANCOIS TUILLARD

Lumières DAVID CORNILLE

Avec

CAROLINE DOUSSE

ROBERTO GARIERI

JOSEPH FOWLER

MARIE-C. HOMINAL

SALVATORE ORLANDO